La Gironde à vélo

Le Tour de Gironde à Vélo

Le Tour de Gironde à Vélo est un itinéraire de découverte de 480 km, à faire en étapes à la journée ou lors d’un séjour : des vignobles à l’océan, il permet de découvrir 10 sites patrimoniaux incontournables dont 5 inscrits sur la liste du patrimoine mondial par l’UNESCO. Il reprend une partie des tracés de la Vélodyssée et du Canal des 2 Mers à Vélo ainsi que d’autres pistes départementales. 90% de son parcours est en site propre (tronçons non partagés avec les automobilistes), idéal pour la famille.

Impatient ?

Pour les autres, suivez-nous on vous emmène sur la piste du Tour de Gironde à vélo.

Bordeaux

Capitale mondiale du vin, Bordeaux, « Port de la Lune  » est inscrite sur la liste du patrimoine mondial par l’UNESCO au titre d’ensemble urbain exceptionnel, comme en témoignent ses superbes quais, la place de la Bourse et son miroir d’eau, le Grand Théâtre…

Le départ de Bordeaux s’effectue par les quais et le pont de Pierre ; une bande cyclable longe la Garonne et aboutit sur la piste Roger Lapébie, du nom d’un célèbre coureur cycliste girondin, vainqueur du Tour de France en 1937. Cette piste réalisée sur l’emprise de la voie ferrée d’intérêt local a permis de redynamiser ce secteur par la reconversion de plusieurs de ses gares en lieux de restauration, boutique, hébergement et salles d’exposition. La Station Vélo de Créon offre de nombreux services en chemin.

Abbaye de La Sauve Majeure

L’Abbaye de la Sauve-Majeure

Ce Monument National, chef d’œuvre de l’art roman érigé en 1079, fut une importante halte sur le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Son clocher offre une superbe vue sur tout l’Entre-deux-Mers.

Entre Sauveterre-de-Guyenne et la Réole, la véloroute traverse des paysages légèrement vallonnés et très pittoresques. La Réole, cité médiévale en bordure de Garonne, fondée en 977, est le plus petite Ville d’Art et d’Histoire de France.

La Réole

Cette cité médiévale en bordure de Garonne, fondée en 977, est la plus petite Ville d’Art et d’Histoire de France. Son riche patrimoine, de l’ancien monastère des Bénédictins à le vieil Hôtel de Ville, se découvre au gré des flâneries dans les ruelles.

A Fontet, l’itinéraire rejoint le Canal de Garonne. C’est ici que « Le Canal des 2 Mers à vélo » poursuit son chemin sous une voûte de platanes jusqu’à Toulouse, voir jusqu’à Sète sur la Méditerranée. Le Tour de Gironde à vélo prend la direction de Bazas par une véloroute. Un détour par Castets-et-Castillon permet de voir le début du Canal avec ses écluses et de profiter de tous les services, que ce petit port propose.

Bazas

A Bazas, on croise la voie jacquaire de Vézelay, inscrite sur la liste du patrimoine mondial par l’UNESCO au titre des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, tout comme la cathédrale Saint-Jean-Baptiste. On profite de la visite pour déguster le savoureux Boeuf de Bazas !

L’itinéraire traverse alors le Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne. La pignada, forêt de pins d’exploitation est plantée par l’homme depuis le XIXe siècle. La traversée d’Uzeste permet d’admirer l’église collégiale qui abrite le tombeau de Clément V. A Villandraut, c’est le Château du pape Clément V qui mérite un détour. à Hostens, le Domaine Gérard Lagors offre à la fois détente et baignade et tous les services nécessaires au confort des cyclistes.

Le Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne

Destination éco-touristique de premier ordre, ce vaste territoire occupé par la forêt de pins offre de nombreuses haltes salutaires en bordure de la Leyre ou au domaine départemental Gérard Lagors.
Le parcours suit ensuite la Leyre et sa forêt galerie jusqu’au delta qui débouche dans le Bassin d’Arcachon.

Le Bassin d’Arcachon

Mer intérieure d’une exceptionnelle richesse devenue le 6e Parc naturel marin de France dont la renommée des huîtres n’est plus à faire, le Bassin d’Arcachon alterne espaces naturels, stations balnéaires et villages ostréicoles pleins de charme. Le parcours permet de découvrir les prés salés à Arès ou le domaine naturel de Certes et de Graveyron.

Après les pittoresques villages ostréicoles du Bassin d’Arcachon , l’itinéraire longe la Côte d’Argent jusqu’à la Pointe de Grave. Des plages de sable à perte de vue, l’immense forêt de pins maritimes et les grands lacs offrent un cadre idyllique.

Les lacs médocains

Le lac d’Hourtin-Carcans est tout simplement le plus grand lac d’eau douce de France, relié par un canal au Lac de Lacanau. Des espaces grandioses et protégés à l’instar de la réserve naturelle de l’Etang de Cousseau ou de la lagune de Contaut.

Les stations balnéaires du Porge, Lacanau, Carcans, Hourtin, Vendays-Montalivet et Soulac-sur-Mer sont autant de haltes de découverte et de détente. La traversée de l’Estuaire de la Gironde du Verdon jusqu’à Royan est une expérience unique grâce au bac.

Le phare de Cordouan

Plus ancien phare d’Europe (XVIe siècle) et dernier phare en mer ouvert au public, son architecture exceptionnelle en fait un candidat idéal pour une inscription à l’UNESCO en 2018. Une juste reconnaissance pour le « Versailles de la Mer  », auquel on accède en bateau depuis Le Verdon-Sur-Mer ou Royan.

L’itinéraire longe le plus vaste estuaire d’Europe occidentale entre falaises, coteaux de vignes, grands marais et carrelets, ces grands filets de pêche typiques. L’étape débute à Royan par de petites routes jusqu’à Talmont-sur-Gironde, « Plus beau village de France », Mortagne-sur-Gironde et Vitrezay, porte d’entrée de la Gironde.

Après une visite du parc ornithologique Terres d’Oiseaux, une belle voie verte aménagée conduit à la citadelle de Blaye, fortifiée par Vauban et distinguée par l’UNESCO (avec le Fort Pâté et le Fort Médoc) au titre de Verrou Vauban. Un bac permet de traverser l’estuaire de Blaye à Lamarque.

La citadelle de Blaye

Surplombant le plus vaste estuaire d’Europe Occidentale, ce complexe défensif fortifié par Vauban entre 1685 et 1689 fait partie du « Verrou Vauban » inscrit sur la liste du patrimoine mondial par l’UNESCO. à ne pas  manquer : la visite des souterrains.

Après la traversée de l’estuaire de la Gironde, l’itinéraire mène directement au coeur des vignobles du Médoc où les villages et châteaux viticoles aux noms mondialement connus se succèdent. Fort Médoc, est surtout, à ne pas manquer. Une pause visite-dégustation s’impose avant de poursuivre vers des zones plus urbanisées, mais non moins intéressantes. L’arrivée à Bordeaux se fait en apothéose sur les quais de Garonne.

Margaux et Fort Médoc

Même si le Château Margaux, Premier Grand Cru Classé, s’admire de loin, le vignoble du Médoc est riche en découvertes, dont le Fort Médoc, inscrit sur la liste du patrimoine mondial par l’UNESCO au titre du « Verrou Vauban ».

Retour à Bordeaux

Le voyage se termine ici. Il ne vous reste plus qu’à préparer votre Tour de Gironde à vélo. Pour cela nos experts vous ont concoctés un guide pratique, mais également une FAQ. N’hésitez pas à les consulter pour être parés.

Bonne route !