Dessus, c’est bien mais dessous, c’est surprenant ! Saviez-vous que la Gironde regorge de souterrains aussi surprenant les uns que les autres. Voici notre sélection souterraine, sans peur et sans lumière garantis. Quelques lueurs ici et là viennent tout de même sublimer l’ambiance : on se croirait marchant derrière Indiana Jones et son œil intrigué mais rassurant à la fois. Enfin, on aimerait vraiment qu’il soit là, quoi…

Âmes d’explorateurs 

La grotte de Pair-non-pair

Cher visiteur, en longeant un grand mur de roche, vous pénétrez dans la grotte de Pair-non-Pair, classée aujourd’hui au Titre des Monuments Historiques. Cette entrée bien cachée a été découverte au hasard : d’ailleurs d’après la légende, ce serait la chute d’une vache qui aurait incité un archéologue habitant dans le coin à fouiller plus longtemps… Ecoutez donc son histoire ⬇

Une fois entré, un couloir rectiligne d’une quinzaine de mètres s’offre à vous : oui, il est sombre, mais n’ayez pas peur, la grotte n’est plus habitée depuis belle lurette. Plus précisément, les dessins qui habillent ses murs remontent à 32 000 ans avant notre ère. Finalement, la perspective n’est pas si rectiligne que cela : y’aurait-il une pièce secrète? Attrapez votre chapeau et votre plus belle chemise, et résolvez l’énigme. 

La grotte de Pair-non-pair
Grotte de Pair-non-Pair, Chemin de Pair Non Pair 
33710 Prignac-et-Marcamps

Esprits aventuriers 

Blaye Citadelle Unesco

Blaye Citadelle Unesco, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, regorge d’histoires et d’aventures : alors, attrapez une torche, ça vous mettra dans l’ambiance avant de parcourir les souterrains. Ceci n’est pas vraiment une “visite” au sens classique du terme : c’est plutôt une expédition dans des passages et des salles, plus ou moins grands, à la découverte du système de défense mis en place par le célèbre architecte Sébastien Vauban. Vous n’aurez rien à défendre, pas d’inquiétude, relaxez-vous… Attention, là, derrière ! Non, c’était pour vous tester. 

Une fois dans les souterrains, le résultat d’un travail titanesque s’offre à vous : de grandes et belles arches en pierre, des toits voûtés tous construits ou creusés à la fin du XVIIe siècle. Certains passages sont étroits et plutôt sombres, et participent à cette ambiance qu’on ne ressent que sous terre. En plus, maintenant que vous apprenez comment ces souterrains ont été construits, et que l’objectif était de rendre difficile voire impossible  l’avancée des ennemis avec un tracé en courbe, des entrées en angle droit, vous vous y croyez presque. Tout cela formerait presque un labyrinthe géant sous la citadelle : c’est fou, ils avaient pensé à tout !

Les souterrains de Blaye
Blaye Citadelle Unesco,

33390 Blaye

L’héritage de l’ermitage 

Les souterrains de Saint-Emilion

À Saint-Emilion, le dessous est aussi vaste à découvrir que le dessus. Une fois la porte passée et un escalier, ma foi étroit, dévalé, l’Ermitage de Saint-Emilion, lieu de miracles et de légendes, apparaît. Le point central, c’est la source qui coule dans ce souterrain :  au cœur de nombreuses légendes,  elle avait, disait-on, le pouvoir de guérir des maladies ou de trouver le grand amour, entre autres. 

À proximité, autre souterrain, autre point de vue : la chapelle Trinité s’y dévoile, elle et ses plus belles peintures magnifiquement conservées. Prenez le temps d’un “waouh” et dirigez-vous vers la prochaine étape :  les catacombes, creusées après la mort d’Émilion. Inutile de sortir votre brosse à dents pour gratter les murs, la découverte a déjà eu lieu !Allez, pour vous époustoufler encore un peu plus, les dessous de Saint-Emilion vous laissent profiter de la plus vaste église souterraine médiévale d’Europe. Un souterrain, quatre ambiances, et mille émotions lorsque vous remontez, toute chose, à la surface.

Les souterrains de Saint-Emilion
Office de Tourisme du Grand Saint-Émilionnais
Place des Créneaux 33000 Saint-Émilion

Le retour de la momie 

La crypte de Saint-Seurin

Visiter la crypte de Saint-Seurin, c’est découvrir l’envers du décor d’un patrimoine somme toute connu, en plein Bordeaux. L’intérieur de ce monument regorge de légendes mais aussi d’énigmes non élucidées. Faufilez-vous entre les piliers de la crypte, qui soutiennent de belles et grandes arches. Là, vous attendent, dans le silence le plus complet, des sarcophages ornés de détails et gravures. D’ailleurs, vous pouvez y trouver le tombeau de Saint Martial, patron de l’Aquitaine. Son bâton légendaire faisait la pluie et le beau temps : la chance !

Caché dans une alcôve, le sarcophage de Saint-Fort en pierre brute, plus imposant que les autres, se dévoile entre ombre et lumière. Pour la petite anecdote, les femmes y posaient leurs enfants pour les rendre plus aguerris. Tiens, à votre avis, le corps de Saint Seurin repose-t-il dans la crypte ? À vous de résoudre l’énigme…

La crypte de Saint-Seurin
Place des Martyrs de la Résistance,
33000 Bordeaux