Retour au Blog

A la recherche d’un logement insolite, mon choix s’est porté en juillet sur Cap’Cabane à Captieux, dans le Sud Gironde. En consultant le site Internet, j’ai été séduit par ces sortes de cocons au milieu des arbres et le concept résolument respectueux de l’environnement (Le site possède l’écolabel Européen).

A l’arrivée, je suis surpris par l’étendue du site : on est en pleine forêt des Landes girondines et les équipements sont parfaitement intégrés dans cet écrin de verdure. Un parking permet de laisser les véhicules à l’entrée. Direction l’accueil où l’on m’explique le fonctionnement de ma cabane, de la restauration et des sanitaires.

Un chemin forestier mène à ma cabane, la numéro onze. Je remarque de suite que la disposition et l’espacement de chacune d’entre elles, ainsi que l’orientation des bacons, limitent astucieusement le vis-à-vis. Un escalier mène à un premier palier où des chaises longues et un hamac m’attendent. J’accède à mon nid à l’étage supérieur où le balcon me plait : sujet au vertige, je craignais un peu la hauteur. Un petit filet discret me rassure. Je découvre ensuite une pièce ronde dont j’apprécie le dépouillement et l’odeur de bois caractéristique. Il y a un côté scandinave que j’adore.
De manière enfantine, je me précipite pour tirer sur la corde qui replie la toile de protection du toit transparent. Je me réjouis d’avance d’apercevoir les étoiles depuis mon lit.

Une fois installé, je teste les toilettes sèches au pied de la cabane. Je l’avoue, j’appréhendai un peu. Je suis agréablement surpris par ce système que je ne connaissais pas : la aussi l’odeur du bois emplit la pièce qui dispose d’un lavabo.

Il fait chaud et je décide de tester la piscine en eaux naturelles. Une douche réservée à ma cabane est disponible dans le bloc sanitaire. La piscine est alimentée par de l’eau qui traverse des plantes aquatiques. J’ai particulièrement apprécié l’impression de se baigner dans une rivière, renforcée par les quelques poissons qui partageaient ce bain salutaire.

Le soir venu, direction le restaurant en plein air qui propose une cuisine bio pour 17€50. Rien à redire là encore. C’est bon et l’on mange au son des cigales. Pour les vacanciers qui le souhaitent, une cuisine collective est à disposition avec des frigos et des placards privés.

Je dois bien l’avouer, j’ai passé une nuit d’une grande quiétude : lorsque l’on est citadin, on est surpris par le silence. Les étoiles promises étaient bien au rendez-vous et j’insiste encore sur l’odeur de bois qui planait dans la cabane qui me replonge dans l’ambiance rien qu’à son évocation. A 9h, on est venu déposer à l’étage inférieur un panier avec le petit déjeuner bio dont j’ai profité au soleil sur le balcon, en prenant tout mon temps. Difficile d’envisager de repartir après ça !

Les plus : le concept, la simplicité de la cabane, la piscine en eaux naturelles, l’intégration dans la forêt.

Les moins : en toute honnêteté rien à part le fait de n’être pas resté assez longtemps.

Cap’Cabane – Route de Lucmau – 33840 CAPTIEUX
Tél. 06 79 36 29 01 mail: info@capcabane.com
www.capcabane.com

3 commentaires

Lisa

Super, ça fait envie. À programmer pour l'automne...

Lisa

Super, ça fait envie. À programmer pour l'automne...

Lisa

Super, ça fait envie. À programmer pour l'automne...