Boucle de Fontet

FONTET

IMG_0021
IMG_0047
IMG_0084
IMG_0093
IMG_0141
IMG_9971

Description

Depuis l’église Saint-Front de Fontet, plongez-vous dans l’atmosphère apaisante du canal de Garonne. Rejoignez ensuite les gravières en cours d’exploitation, puis par de petits chemins traversez des paysages agricoles variés offrant une jolie vue sur La Réole.

    Les données du parcours

  • Départ : FONTET
  • Arrivée : FONTET
  • Non balisé

Points d'intérets

IMG_0101
L’église Saint-Front

Inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH). Au XIe siècle, l’église dépend du prieuré de La Réole. L’église en partie romane, est dotée d’un clocher pignon du XVe siècle, qui surmonte la façade occidentale et percée d’une remarquable porte Renaissance. Entre la nef et le chœur, deux arcs ouvrent sur des chapelles latérales gothiques (XVe et XVIe siècle), pourvue chacune d’un retable. La chapelle nord conserve des vestiges de peintures murales. La chapelle sud possède une belle clef de voûte armoriée. Dans l’église se trouve une statue en bois de saint Front, du XVIIIe siècle.

IMG_9941
Le colombier du château La Grange

A quelques centaines de mètres de l’église, se trouve ce colombier (ou fuie) qui dépendait du château La Grange tout proche. Ce colombier seigneurial du XVIIe siècle, circulaire pourvu d’une porte au rez-de-chaussée est coiffé d’une toiture en dôme recouverte de tuiles plates, percée de quatre lucarnes, qui servaient de trous d’envol aux volatiles. Une corniche saillante est disposée à la mi-hauteur de l’élévation de la tour ; elle empêchait l’intrusion des rongeurs à l’intérieur de la tour où étaient disposés de nombreux nichoirs accessibles par une échelle tournante en bois.

IMG_0013
Le canal de Garonne

L’itinéraire de la boucle emprunte le tracé de la voie verte sur les communes de Fontet et de Hure, en bordure du canal de Garonne, dont l’histoire mérite d’être contée. Autrefois appelé Canal latéral à la Garonne, réalisé de 1839 à 1855, c’est un des plus beaux ouvrages d’utilité publique du XIXe siècle. D’une longueur totale de 194 km, dont 16 en Gironde, composé de 53 écluses, ce canal permit à la batellerie marchande de s’affranchir définitivement des périodes de crues et des phases d’étiages plus ou moins longues de la Garonne. Inauguré en 1856, ce canal fut rapidement supplanté par le chemin de fer et ne connut jamais, en raison notamment de son inadaptation aux besoins de l’époque et de tarifs élevés, l’activité commerciale promise.

IMG_9961
Les écluses

Ayant pour fonction d’assurer le passage d’un bief (plan d’eau) à un autre, l’écluse à sas à deux paires de portes busquées représente l’ouvrage majeur du canal. Le sas, délimité en ses deux extrémités par des portes et sur ses côtés par des bajoyers (murs de soutènement latéraux réalisés en maçonnerie) constitue un véritable ascenseur à bateau. Son remplissage et sa vidange sont assurés soit par des vannes situées dans les portes, soit par des aqueducs ou tambours, l’ouverture des porte ne s’effectuant que lorsque l’eau est au même niveau dans le sas et dans le bief à atteindre. Le Canal de Garonne compte six écluses dans sa partie girondine. La descente en rivière est assurée par les écluses de Mazérac, les Gares et Castets échelonnées sur 1200 m de longueur et rachetant 10,60 m de dénivellé.

IMG_9962 (1)
Les maisons d’éclusier

La principale caractéristique de l’architecture des maisons d’éclusier est de se répéter au rythme des écluses. Construites pour répondre à une fonction bien spécifique, les maisons du Canal latéral en particulier, suivent un modèle imaginé pour la totalité du linéaire et ne subissant que peu de variations locales. De forme rectangulaire, avec ou sans étage, ces maisons ont une toiture à deux versants dont le faîtage est parallèle au canal. Les murs sont construits en pierre (moellons) recouverts d’un enduit de chaux de couleur jaune de Naples. La pierre de taille est utilisée pour l’encadrement des ouvertures ainsi que sur le bandeau marquant le plancher de comble ou d’étage. Une génoise simple assoit la toiture de tuiles creuses. On observe souvent un chien-assis situé dans l’axe de la porte d’entrée.

IMG_0024
L’église Saint-Saturnin

D’origine romane, l’église relève aux XVIIe et XVIIIe siècle des Chartreux de Bordeaux. La nef et le chœur sont reconstruits à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle. Le portail roman (classé Monument Historique) placé dans un avant-corps est remarquable. Il possède trois voussures nues qui retombent sur des chapiteaux historiés. En 1995, la restauration de la nef laisse la charpente apparente.

IMG_9990
Le château de La Bastide

Cette ancienne chartreuse du XVIIe siècle a appartenu à la noble famille de Gasq. Ambroise de Gasq entre chez les Chartreux en 1605 et donne tous ses biens à l’ordre pour l’édification d’une belle maison. Dédiée à Notre-Dame de la Miséricorde, le monument est la propriété des religieux jusqu’à la Révolution. La chapelle est devenue une étable.

IMG_9938
L’église Sainte-Croix

Cette église a été entièrement restaurée au XIXe siècle en style néo-roman. Elle conserve cependant une belle porte du XVIe (Inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques), protégée par un auvent. Dans le clocher-arcade se trouve une cloche en bronze pourvue d’une inscription et datée de 1731 (Monument Historique).

IMG_0047
L’église Saint-Jean

Cette église a été rebâtie au XVIe siècle. Elle possède une longue nef et une chapelle rectangulaire du XVe siècle au nord, voûtée d’ogives saillantes aux clefs sculptées. Le. maître-autel, en bois sculpté (Monument Historique) s’appuyant sur un retable du XVIIe siècle, provient de l’église Saint-Pierre de La Réole. De beaux panneaux sculptés représentent le déluge, les tables de la Loi, le baptême du Christ et la décollation de Saint-Jean-Baptiste. Le clocher bâti au XIXe siècle en avant de la nef abrite une cloche en bronze de 1607 (Monument Historique).

IMG_0089
L’église Saint-Martin

C’est une très ancienne église comme le suggère son vocable. Bâtie sur les vestiges d’une importante villa gallo-romaine. L’église a été reconstruite au XVIe siècle, probablement après les guerres de Religion. Au-dessus de la façade occidentale se trouve un clocher néo-roman, qui abrite deux cloches datées de 1564 et 1740.

Étapes

1
Etape 1 - Etape 1

Départ du parking au pied de l’église romane Saint-Front de Fontet.

2
Etape 2 - Etape 2

Au bout de 200 mètres, tournez à gauche pour rejoindre le premier pont du circuit, vous passez devant le musée de l’artisanat et monuments en allumettes.

3
Etape 3 - Etape 3

En tournant à gauche, vous traversez la halte nautique de Fontet, lieu idéal pour passer une journée en famille. Vous pouvez profiter du lac de baignade en été, pêcher et vous reposer à l’ombre du parc arboré.

4
Etape 4 - Etape 4

Sur presque 700 mètres, vous longez le Canal de Garonne pour arriver jusqu’à un premier pont surmontant une des six écluses de Gironde traversant ce Canal.

5
Etape 5 - Etape 5

Après 2,8 kilomètres, vous pourrez observer sur l’autre rive le bourg de Hure et sa très ancienne église Saint-Martin, bâtie sur les vestiges d’une importante villa gallo-romaine.

6
Etape 6 - Etape 6

Vous continuez à longer le Canal de Garonne jusqu’au pont suivant. Traversez ce pont pour rejoindre la commune de Noaillac après 3 kilomètres de paysages boisés et de campagne.

7
Etape 7 - Etape 7

Devant l’église Saint-Jean du XVIe siècle, vous pourrez observer sa longue nef et sa chapelle rectangulaire, voûtée d’ogives saillantes aux clefs sculptées.

8
Etape 8 - Etape 8

Au centre du bourg, le reposoir, bâti en 1685 est un autel dressé sur le parcours destiné à abriter les pélerins. Le point de vue offre un magnifique panorama sur la vallée.

9
Etape 9 - Etape 9

Après 2,8 kilomètres sur des chemins ruraux, vous arrivez à une bifurcation. Tournez à gauche et suivez la route sur presque 2 kilomètres jusqu’à la D9.

10
Etape 10 - Etape 10

Vous traversez la D9 sur 100 mètres pour retrouver le chemin rural sur la gauche. Après 2,5 kilomètres vous arrivez à Loupiac-de-La-Réole.

11
Etape 11 - Etape 11

Sur le côté, vous verrez l’église Sainte-Croix, entièrement restaurée au XIXe siècle, et sa magnifique porte protégée par un auvent.

12
Etape 12 - Etape 12

A 1 kilomètre se trouve une ancienne chartreuse du XVIIe siècle, appelée château de la Bastide, propriété des religieux jusqu’à la Révolution. A quelques mètres, se trouve l’église Saint-Saturnin. Le portail roman classé Monument Historique est remarquable.

13
Etape 13 - Etape 13

En tournant en gauche, vous faites le tour d’un plan d’eau, traversez le dernier pont pour rejoindre l‘église Saint-Front.

14
Etape 14 - Etape 14

Depuis la route vous pourrez observer le colombier seigneurial circulaire du XVIIe siècle du château La Grange, coiffé d’une toiture recouverte de tuiles plates.


A proximité

Domaine Les Messauts

Hébergements collectifs

Le Solendo

Restauration

Le Flaütat

Restauration