Menu
Le 1 décembre 2020

La fréquentation des hôtels de Gironde diminue de 24% de juillet à septembre

De juillet à septembre, le volume de nuitées dans les hôtels de Gironde diminue de 24% par rapport aux mêmes mois de 2019. Le recul des nuitées concerne tous les mois, même si la fréquentation résiste relativement mieux en août (-11,4%) alors qu’elle chute très sévèrement en septembre (-40,4%) après le classement du département en zone rouge – zone de circulation active du virus – le 26 août.

La demande française (i.e. résidents en France) a été très soutenue en août puisque la fréquentation progresse de 9% sur ce mois. Ce résultat permet de contenir la baisse des nuitées françaises à -6% sur le trimestre.

En revanche, les restrictions de déplacement à l’international ont provoqué une chute de 65% des nuitées étrangères (i.e. non-résidents en France). La baisse affecte tous les territoires et plus particulièrement l’hôtellerie urbaine (-69,6% à Bordeaux et -65,5% dans l’unité urbaine de Bordeaux hors Bordeaux) où la clientèle étrangère est traditionnellement plus présente.

De juillet à septembre, seuls les hôtels du Bassin d’Arcachon enregistrent une hausse de fréquentation (+5,9%) grâce à la clientèle française plus présente en juillet et août.

La note de conjoncture hôtelière juillet-septembre 2020 est disponible ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *