Nos destinations

Saint-Émilion, Libourne, Fronsac

Rendez-vous sur la rive droite de la Dordogne pour découvrir un territoire vallonné, aux vignobles millénaires réputés mondialement. Plongez dans l’aventure mythique de Saint-Émilion classé au patrimoine mondial de l’Unesco, découvrez l’historique bastide de Libourne, naviguez sur la rivière Dordogne à la découverte d’un patrimoine naturel et bâti remarquable.

Les incontournables

La Juridiction de Saint-Émilion, premier vignoble UNESCO

  • Inscrite au Patrimoine Mondial de l’Humanité en 1999 au titre de ses paysages culturels, la Juridiction de Saint-Émilion est un exemple remarquable d’un paysage viticole et historique qui a survécu intact et en activité jusqu’à nos jours ; elle illustre de manière exceptionnelle la culture intensive de la vigne, dans une zone délimitée de 8 communes.
  • La cité médiévale de Saint-Émilion
    Selon la légende, Saint-Émilion fut fondé par un moine qui trouva refuge dans une grotte au VIIIe siècle (la grotte de l’Ermitage) ; il s’appelait Emilion.Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce village médiéval pittoresque, est à seulement 45 minutes de Bordeaux. Vous apprécierez les richesses de la cité, parmi lesquelles l’étonnante église monolithe, la plus vaste d’Europe. Ou encore Le cloître des Cordeliers, un vestige classé Monument Historique et inscrit au patrimoine UNESCO. A l’arrière, le jardin du monastère où légumes et plantes médicinales sont aujourd’hui remplacés par un espace détente invite à la dégustation d’une coupe de crémant accompagnée de macarons.
  • La bastide anglaise de Libourne
    Située au confluent de l’Isle et de la Dordogne en fond d’Estuaire de la Gironde, voici Libourne, une bastide royale, fondée en 1270 par Roger de Leyburn, sous l’impulsion du roi d’Angleterre Henri II. 
    Libourne, c’est aussi sa place carrée bordée d’arcades et ses couverts, son hôtel de ville du XVe, la Porte du Grand Port et les quais récemment aménagés. Une cité de caractère pleine de vie à visiter un jour de marché (mardi, vendredi ou dimanche) prisé depuis 600 ans ! 
  • La rivière Dordogne, Réserve biosphère labellisée par l’UNESCO
    Le bassin de la Dordogne est la plus grande Réserve de biosphère de France (24000 km²) : depuis 2012, il est inscrit au Réseau mondial UNESCO des réserves de biosphère.
    Des croisières-promenades y sont proposées afin de découvrir, au rythme de l’eau, la faune et la flore de la Dordogne, tout en appréciant le patrimoine architectural et les paysages viticoles. 
  • Le Moulin de Porchères
    Construit en 1850, sur la rivière Isle, le Moulin de Porchères est une magnifique bâtisse en pierre de taille qui transformait le blé en farine grâce à la force hydraulique de la rivière. Classé monument historique, c’est l’un des derniers moulins à avoir conservé intactes toutes ses machines. Des visites sont proposées d’avril à octobre. Depuis 2019, vous pouvez y pratiquer une activité des plus insolites, le waterbike ou vélo sur l’eau, pour une découverte tout en douceur.
  • Guîtres 
    Perchée sur un rocher surplombant la vallée de l’Isle, l’abbatiale de Guîtres est l’une des plus grandes de Gironde. Elle témoigne de la pureté romane, et se distingue par ses dimensions étonnantes et sa charpente du XVe siècle, en forme de coque de bateau renversée.
    Au cœur de la forêt de la Double saintongeaise, suivez la ligne de chemin de fer historique, de la gare de Guîtres jusqu’à Lapouyade… en vélorail. Sur cette petite plateforme ferroviaire où l’on pédale en famille, entre amis, les fous rires ne sont pas rares.
  • Le village de Castillon-la-Bataille
    Au Moyen-Âge, Castillon était une impressionnante cité fortifiée composée de remparts qui protégeaient un château fort et une ville commerçante. En 1453, la célèbre bataille qui donna son nom à la ville marqua la fin de la guerre de Cent Ans, avec la victoire des français face aux anglais. Chaque été, cette épopée guerrière de l’Aquitaine anglaise renaît en plein air, avec le concours de 400 bénévoles et 40 cavaliers, au cours d’un spectacle son et lumière grandiose.
  • Les Bastides 
    Outre celle de Libourne, c’est en pays Foyen, aux portes de Bergerac et du Périgord, que l’on trouve une grande diversité de bastides, avec celle de Sainte-Foy-La-Grande, Pellegrue et Monségur, ainsi que dans l’Entre-deux-Mers voisin. Cette architecture d’inspiration gallo-romaine avec plan en damier et place centrale est typique de la fin du XIIIe siècle.
  • Le Château de Vayres
    Ancienne propriété du roi Henri IV, le Château de Vayres est un site étonnant, tant par son architecture, d’origine féodale avec un donjon carré puis de style Renaissance dont il prend l’apparence au XVIIe siècle, que par son jardin à la française et jardin médiéval surplombant la Dordogne. Accessible d’avril à octobre, il fait le bonheur des familles avec les nombreuses activités proposées, entre parcours d’énigmes et animations de capes et d’épées.
Le château de Vayres

Ne partez pas sans avoir goûté…

  • Les vins de Saint-Émilion, Libourne, Fronsac 
    Que de choix entre les 22 appellations du territoire. Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses ! 
    Pour découvrir ce territoire viticole, les possibilités sont variées : à vélo, la Boucle des premiers crus classés de 15 km serpente entre les vignes de prestigieuses propriétés viticoles de Saint-Émilion : Château Ausone, Cheval Blanc, La Dominique… vous ne saurez plus où donner de la tête ! 
    Sans effort, le Train des Grands Vignobles, vous fera voyager. 
    Variante cheveux au vent, le Wine Bike Tour vous propose des visites guidées en méhari électrique ou en side-car.
    Enfin, le Saint-Émilion TukTuk tour vous permet d’explorer, à bord d’un TukTuk électrique, le village, le vignoble, en profitant d’un arrêt dégustation dans un château de Saint-Émilion.
  • Le macaron de Saint-Émilion
    C’est LA spécialité gourmande de Saint-Émilion, qui se transmet de générations en générations. Un petit gâteau rond et savoureux fabriqué artisanalement avec trois ingrédients seulement : de véritables amandes douces et amères, du blanc d’œufs frais et du sucre. Si le macaron de Saint-Émilion fête ses 400 ans cette année, c’est parce que la recette est la même que celle inventée par les Sœurs Ursulines en 1620, alors qu’elles établirent leur couvent dans la cité.
  • Le sel de vin, une spécialité atypique, née par accident
    L’histoire du sel de vin remonte aux débuts du XXe siècle, en Gironde, près de Libourne, quand le vin et le sel étaient à l’époque transportés ensemble par bateau. Un jour de tempête, des tonneaux se brisent et le vin s’en écoule sur le sel entreposé. Invendable en l’état, il fut offert à la femme d’un caviste qui, amusée par sa couleur pourpre, le mélangea à des épices et en saupoudra ses plats. On vous le recommande pour accompagner une viande rouge, un poisson grillé ou des légumes, un vrai régal !
  • La lamproie à la bordelaise
    Un met emblématique de la cuisine bordelaise. Animal préhistorique vieux de 450 millions d’années, la lamproie est un poisson des plus étranges, sans écailles, ni mâchoires, ni colonne vertébrale. Elle peut mesurer jusqu’à un mètre de long ! La recette de la Lamproie à la bordelaise est assez longue à préparer ; Nous, on préfère la déguster dans les restaurants du coin, ou l’acheter toute prête, en conserves artisanales. 
    Le charmant village de pêcheurs de Sainte-Terre est depuis 1990 la capitale de la Lamproie. On y célèbre chaque année, fin avril, la Fête de la Lamproie. Pour une sortie nature, le Jardin de la Lamproie permet aux enfants de voir des lamproies dans un aquarium et un film documentaire.

L’instant shopping

  • Des savons bio et cosmétiques au lait de jument
    Le lait issu de la ferme de Caroline Hospital – Lait trait de Caro est consacré à la production de savons artisanaux certifiés Nature et Progrès, et d’une gamme cosmétique qui rentre dans le cahier des charges de la cosmétique biologique.
  • Un livre sur la région, chiné au Village du Livre
    Juste pour le plaisir d’aller se perdre dans cette véritable librairie de l’imaginaire, le Village du Livre de Sablons propose, un étonnant voyage à travers le temps, l’art et la culture dans un ensemble architectural chargé de 5 siècles d’histoire. Ancien moulin, c’est aujourd’hui un cabinet de curiosités de 5000 m², où vous dégoterez facilement un souvenir unique.

Sur les chemins…

…des rivières. Entre la Dordogne, l’Isle et la Dronne, il y a de quoi faire.
Pour des vacances actives, optez pour les balades en canoë. Envie d’insolite ? On vous conseille le waterbike, un vélo sur l’eau, rien que ça. Et pour les amateurs de sports de glisse, venez surfer le mascaret ! Le plus grand spot en septembre, se trouve à Vayres, au Port de Saint-Pardon.  
En mode farniente, vous opterez pour les croisières commentées pour découvrir le patrimoine libournais. Et pour les épicuriens que vous êtes, nous vous recommandons les croisières apéritives avec dégustation de vins de Pomerol et de Saint-Émilion.
Enfin, si l’idée de marcher au bord de l’eau vous séduit, vous trouverez “chaussure à votre pied” ici. A la confluence des deux rivières, la grande bastide de Libourne vous ouvre une nouvelle promenade le long des quais récemment aménagés, à l’ombre de la Porte du Grand Port.

Photo @Maison des vin Castillon côte de Bordeaux

Le coup de  de la redac’ 

Que diriez-vous de prendre un peu de hauteur ? Que vous optiez pour un survol en avion léger, ou une équipée en montgolfière, vous découvrirez des points de vue inédits sur le vignoble, les châteaux, les forêts, les vallées de l’Isle et de la Dordogne… Le panorama est à couper le souffle !  Il est un moment précieux, chaque année juste après les vendanges, le 3e week-end d’octobre, où une quinzaine de montgolfières prennent leur envol au-dessus de la cité médiévale. Les Montgolfiades de Saint-Émilion raviront petits et grands, les pieds sur terre ou la tête dans les nuages.  

Suggestion Vous aimerez aussi

En route pour St Emilion/Libourne/Fronsac

En route pour St Emilion/Libourne/Fronsac

Saint-Emilion

Saint-Emilion