Nos destinations

Le Médoc

Ah le Médoc…. son océan, ses forêts infinies de pins, ses terres empreintes d’histoire fluviale et viticole… Laissez-vous guider, on vous emmène au coeur d’une destination décoiffante.

Les incontournables

La Route des Châteaux

  • Pour les amateurs de bon vin et de jolies déambulations, on vous présente, ou on ne vous présente plus, selon les cas, la Route des Châteaux. Une virée qui vous embarque à la découverte des plus beaux châteaux viticoles du coin, pour vous en mettre plein les mirettes. Attention,  Dépaysement garanti : rassurez-vous,  vous êtes toujours sur la Route des Châteaux, même si vous croisez un château aux allures de Taj Mahal… le Médoc est une terre de surprises, on vous aura prévenus !
  • L’Estuaire
    Voie maritime depuis l’Antiquité, l’Estuaire de la Gironde est surtout une destination riche de surprises, tant l’Histoire y a laissé des traces, parfois insolites. C’est aussi un lieu de navigation idéal pour les adeptes de la balade curieuse. Sur votre droite, Fort Pâté, mais aussi Fort Médoc, héritage de Vauban, qui, avec son fameux “verrou” architectural, dessine un itinéraire patrimonial inédit. Mesdames et messieurs, sur votre gauche vous pourrez également admirer les phares qui jonchent le littoral (il existe d’ailleurs une véritable Route des Phares), et en premier lieu, l’unique phare de Cordouan, notre Versailles des Mers dont on n’est pas peu fiers !
  • Océan ou lac ? Ne choisissez plus !
    Pour toutes vos envies de balade aquatique, d’activités nautiques, filez vers la Côte Atlantique. Là-bas, on peut exaucer vos vœux de fraîcheur. Une envie de balade régénérante les pieds dans l’eau et la tête à l’air libre? L’océan est là, et vous attend : il ne vous reste plus qu’à choisir votre spot, et ce sera probablement la tâche la plus ardue ! Du Verdon-sur-mer au Porge, en passant par Montalivet, Carcans, Hourtin, Lacanau, la Côte regorge de paysages sauvages, de stations balnéaires familiales, le tout, toujours en lien avec la forêt, jamais loin. Les pistes cyclables sont là pour créer du lien entre océan et nature, alors à l’aventure !
  • Nature !
    Le Médoc est une destination nature par excellence. Tellement nature, que c’est aussi un spot naturiste incontournable en France, notamment vers Montalivet. Rassurez-vous, même en restant habillés, vous pourrez vous sentir au plus proche des éléments qui vous entourent…
  • Patrimoine
    Terre d’accueil historique des pèlerins de Compostelle, le Médoc est un trésor patrimonial à lui tout seul. L’héritage de Compostelle donnera à la basilique Notre-Dame-de-la-Fin-des-Terres de Soulac une inscription au patrimoine de l’UNESCO. D’ailleurs, Soulac n’a pas fini de vous surprendre avec son look vintage et son allure “1900” : une ville balnéaire à découvrir absolument ! Le “Verrou de l’Estuaire”, lui, édifié pour protéger le territoire et notamment Bordeaux des potentielles invasions, reste un bijou de défense architectural, à visiter en bateau, pour avoir un recul encore plus beau. On vous invite aussi à parcourir la célèbre Route des Phares, qui vous mènera du Nord au Sud en reliant océan et Bassin, soit du Verdon jusqu’au phare du Cap-Ferret. 
La vue depuis le phare de Grave au Verdon-sur-Mer

Ne partez pas sans avoir goûté…

  • Un bout de grenier médocain 
    Si on vous donne la “recette” brute du Grenier médocain , vous n’allez pas forcément être séduit… et pourtant, en bouche, avec un bon petit verre de vin rouge*, c’est le paradis ! Ce pâté typique qui allie viande et bouillon de légumes est relevé à souhait, et vous ramène au plus près du terroir médocain, avec une spécialité exclusive et forte en caractère. 
  • Des cèpes trouvés “maison”
    Nous, ce qu’on adore, c’est l’automne. Pourquoi? Parce que c’est la saison, des champignons qui commence, pardi! Et parmi les champignons-stars de cette saison, on ne peut que vous conseiller d’aller cueillir des cèpes. La première chose à savoir, c’est qu’il y a des “coins” à cèpes, et il sera difficile de sous-tirer cette information précieuse aux locaux 🙂 Mais pas de souci, si les conditions sont réunies, vous en trouverez forcément sur votre chemin ! C’est l’occasion d’une bonne balade aux allures de chasse au trésor, avec, pour finir en beauté, la réalisation d’une belle assiette relevée qui accompagne délicieusement les viandes notamment. On rajoute un petit verre de vin médocain*, et hop, vous voilà com-blés.
  • Un morceau d’agneau de Pauillac
    Ce produit typique n’existe évidemment qu’ici, avec des agneaux de “bergerie” élevés “sous la mère”. Un savoir-faire détenu et transmis depuis des siècles par les éleveurs. La tradition remonte au 13e siècle, lorsque les bergers des Pyrénées remontaient jusqu’en Gironde lors de leurs transhumances. L’appellation “Agneau de Pauillac” , qui compte un Label rouge et un IGP, concerne environ 1600 bêtes, uniquement en Gironde. Autant vous dire que si vous voulez y goûter, il va falloir venir ! 
  • L’excellent vin médocain 
    Depuis la Jalle de Blanquefort, jusqu’à la Pointe de Grave, le territoire médocain est baigné par le soleil…. et par les vignes ! Vous voulez vraiment TOUT savoir sur les appellations, les nuances du vin, la diversité des paysages qu’offre le vignoble ? Direction Bordeaux wine trip, un vrai coeur de destination à visiter en famille ou entre amis. 
  • Quelques sarments du Médoc (mais juste par gourmandise!)
    Made in Margaux, les sarments sont nés de l’incident technique d’une machine à fabriquer les chocolatines (pour les non Girondins, chocolatine = pain au chocolat). Heureusement pour nous, ces petits brins de chocolat, qui ressemblent étrangement aux sarments de vigne alentours, ont survécu et sont même devenus très célèbres. Il ne nous reste plus qu’à profiter de ces gourmandises inattendues !

L’instant shopping 

Faire ses courses, trouver une multitude de souvenirs et se faire plaisir en flashant au passage sur un vêtement ? Oui, c’est possible, au marché de Montalivet-les-Bains. Plus de 200 commerçants sont là pour votre plus grand plaisir avec des étals tout aussi variés qu’appétissants. Tout l’été, le marché affiche complet. C’est le plus grand marché du coin, qui en plus propose tout l’été des nocturnes et autres animations autour de votre flânerie. 

Sur les chemins…

… du Tour de Gironde à vélo. La Côte Atlantique à perte de vue, vous remontez tranquillement vers les lacs médocains : Lacanau et bien sûr Hourtin-Carcans, le plus grand lac d’eau douce de France. C’est peut-être le moment de poser son vélo et de s’essayer à de nouveaux sports, comme le surf ou encore le paddle. Pour adopter définitivement l’esprit Californie Bordelaise, montez jusqu’à Vendays-Montalivet, et sa plage aux cabanes de sauveteurs (qui nous donnerait presque envie de ressortir notre maillot rouge). 
Entre océan & estuaire vous voilà maintenant au Verdon-sur-Mer. Des bateaux partent pour la côte charentaise mais surtout pour le Phare de Cordouan, le “Versailles de la Mer”. Après avoir gravi 301 marches (très précisément) laissez-vous surprendre par cette vue imprenable sur l’embouchure du plus vaste estuaire d’Europe. 

Le coup de de la redac’ 

Cordouan, forcément ! Ce phare grandiose, historique et encore “habité” par ses gardiens est unique en son genre. Pas étonnant qu’il soit en lice pour figurer au patrimoine mondial de l’UNESCO ! Sur le site internet du phare, une visite virtuelle vous embarquera d’emblée pour cette aventure sur mer inédite. Prévoyez la journée pour le visiter, car sa visite est organisée en fonction des marées. 

* L’abus d’alcool est dangereux pour la santé à consommer avec modération.

Suggestion Vous aimerez aussi

Phare de Cordouan

Phare de Cordouan

Brochures Médoc Atlantique

Brochures Médoc Atlantique

Brochures Médoc Estuaire

Brochures Médoc Estuaire