Nos destinations

L’Entre-deux-Mers

Surnommé “La petite Toscane”, l’Entre-deux-Mers est un triangle verdoyant, niché entre les deux fleuves Garonne et Dordogne. Ici, collines et rivières, côtoient forêts de chênes et vignobles, terrains fertiles depuis la nuit des temps d’un patrimoine culturel tout aussi varié. Destination de prédilection, ce territoire cumule tous les atouts : un paysage à couper le souffle tant la nature y est belle et une terre empreinte d’histoire à explorer en voiture ou en vélo. 

Les incontournables

La Réole, « ville d’art et d’histoire »

  • Cité épiscopale et étape importante de la voie de Vézelay des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, La Réole possède l’un des plus anciens hôtels de ville de France, datant du XIIème siècle. Elle se découvre idéalement à pied, depuis l’intérieur de ses ruelles étroites, en flânant devant la beauté des maisons à colombages, ou en admirant la vue imprenable sur la Garonne depuis son prieuré bénédictin.
  • Les bastides
    Vestiges de la vie médiévale, ces villages fortifiés se caractérisent par leur construction autour d’une place en arcades. Si les 6 bastides de l’Entre-deux-Mers sont toutes fondées aux XIIIème et XIVème siècles, elles méritent chacune une visite tant elles ont chacune une spécificité :
    la bastide de CADILLAC, entourée de ses murailles et bordée du Château ducal des Ducs d’Epernon, 
    la bastide de CRÉON et sa magnifique place d’arcades, 
    la bastide de MONSÉGUR, dominant le Dropt,
    la bastide de SAUVETERRE-DE-GUYENNE et ses quatre portes rectangulaires,
    la bastide de BLASIMON et son abbaye bénédictine,
    la bastide de PELLEGRUE et sa halle métallique
  • Rions
    La découverte d’un épitaphe romain fait de Rions l’un des plus anciens villages de l’Entre-deux-Mers. Mais c’est son ensemble fortifié qui le distingue. L’imposante tour du Lhyan, le chemin de ronde, la halle “aux petits pois” ou la tour du Guet : vous ne résisterez pas au charme de cette cité-bastion. 
  • Château ducal de Cadillac
    Qui croirait que cette cour somptueuse entourée de fenêtres à meneaux, fût un lieu de promenade pour les femmes incarcérées dans ce château devenu prison, pendant quelques décennies ? Aujourd’hui géré par les Monuments nationaux, il vous séduira pour ces nombreux attributs, tels que les  tapisseries, plafonds peints et cheminées monumentales, dignes des apparats des appartements royaux. 
  • La grotte Célestine de Rauzan
    Une rivière a creusé au fil des siècles l’unique grotte souterraine de Gironde ouverte à la visite.  Et c’est sous les habitations de la ville de Rauzan que se cache cette cavité, longue de 600 mètres, que vous pourrez parcourir, munis d’une lampe frontale pour en admirer les nombreuses stalactites, stalagmites et draperies calcaires.
  • La Sauve-Majeure
    L’abbaye de la Sauve-Majeure, édifiée entre les XIème et XIIIème siècles, s’est développée avec le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Le site classé Unesco, nous a laissé en ultime témoignage de la vie monacale, un ensemble remarquable de sculptures romanes. 
Panorama du haut du clocher de l’abbaye de La Sauve Majeure

Ne partez pas sans avoir goûté…

  • Le clairet 
    Baptisé “French clarets” par les anglais, il est une particularité de l’Entre-deux-Mers. C’est un mélange de cépages Merlot, Cabernet-Franc et Cabernet-Sauvignon. Cette appellation s’étend à seulement quelques centaines d’hectares uniquement sur quelques coteaux, au-dessus de la Garonne, Quinsac étant la commune de prédilection.

L’instant shopping 

  • Un vin blanc élevé avec des huîtres
    À l’ère tertiaire, les vagues de l’Atlantique ont effleuré les coteaux de Sainte-Croix-du-Mont et nous ont laissé pour preuve de leur passage des grottes couvertes d’huîtres fossilisées. Aujourd’hui, les grottes servent à élever le vin. Un lieu insolite pour déguster un verre de vin blanc avec un panorama exceptionnel sur la Garonne.
  • Des produits locaux
    Partez à la rencontre des producteurs locaux, et remplissez votre panier des meilleurs produits de la région. Pour cela rien de tel que les marchés dans les bastides :
    mardi matin : bastide de Sauveterre-de-Guyenne
    mercredi matin : bastide de Créon
    mercredi matin : bastide de Pellegrue
    vendredi matin : bastide de Monségur
    samedi matin : Cadillac
    Sans oublier le traditionnel marché typique de La Réole le long des quais de la Garonne, tous les samedis matins. De quoi préparer de bons petits plats made in Gironde, et chiner des souvenirs du coin.

Sur les chemins…

… à bicyclette. Savez-vous que depuis l’Atlantique, vous pouvez rejoindre la Méditerranée par la piste cyclable V80 – Canal-des-2-Mers
Celle-ci traverse les vignobles de l’Entre-deux-Mers par la piste Lapébie, ancienne voie ferrée réhabilitée en piste cyclable, avec des étapes par les bastides de Créon et Sauveterre-de-Guyenne en passant par l’abbaye de La Sauve-Majeure. Plus au sud, un petit air de “canal du midi” entre Castet-et-Castillon et Fontet, où vous pédalez à l’ombre des platanes et côtoyez écluses et péniches, une merveille !

Le coup de  de la redac’ 

Castelmoron-d’Albret, perché sur son éperon rocheux, est la plus petite commune de France avec ses 3,5 hectares. C’est un écrin moyenâgeux qui a conservé tout le charme de son passé. Une homogénéité dans un urbanisme traditionnel avec des habitations en pierres aux balconnets de bois, que l’on remarque depuis le contrebas. Ici, les ruelles fleuries de roses trémières et de glycines sont entourées des restes de remparts. Un palais ducal, une église, et plus bas un lavoir entièrement restauré viennent compléter ce charmant tableau d’antan.

Suggestion Vous aimerez aussi

Brochures Entre-deux-Mers

Brochures Entre-deux-Mers

Brochures Pays De Cadillac & De Podensac

Brochures Pays De Cadillac & De Podensac