Non, on ne dit pas : le château de Cazeneuve, mais le château ROYAL de Cazeneuve, et ça change tout ! Et vous verrez que ça explique pas mal de choses. Le château est construit sur un banc de rochers qui domine le confluent du Ciron et du ruisseau de Honburens : un spot romantico-tranquille pour qui a besoin d’une vraie pause.  

Mini-cours d’histoire 

La première mention d’un château remonte à 1253. Il appartient déjà à la famille d’Albret. Edifié au XIe siècle ou XIIe siècle, c’est plutôt à l’époque une tour de pierre ou de bois édifiée au sommet d’une motte. Amanieu VII d’Albret fait élever par la suite un château de pierre beaucoup plus vaste, englobant la motte primitive et une grande basse-cour. À l’intérieur, un véritable bourg, appelé à l’époque Cazeneuve.  

Le château devient l’une des résidences favorites des Albret qui l’occupent au moins jusqu’au début du XVIe siècle. A la fin du XVIe siècle, Henri IV y assigne à résidence son épouse, la Reine Margot. Il faut dire que le château devient une résidence très prisée des têtes couronnées, qui y séjournent pour se ressourcer, chasser, respirer. Même Louis XIV se laissera séduire. Plus tard, il passe à la famille de Pons, puis au comte Dubois de Lamothe qui le laisse au comte de Sabran-Pontevès.

Visite guidée

Du premier château, il reste la motte, comme un éternel clin d’œil aux origines modestes de l’édifice.
Les bâtiments du château actuel entourent une vaste cour à deux niveaux. Un pont enjambe le fossé séparant le château de l’esplanade située devant et conduit à un beau portail, ouvert dans un mur épais couronné par un promenoir bordé de balustrades. Dans le sol de la cour est creusé un escalier qui conduit à une fontaine souterraine. A l’ouest de la cour, des espaces communs construits au XVIe siècle s’appuient sur la muraille médiévale.

Vous entrerez dans le château au style maniériste, avec au programme du raffinement et de l’artifice : un rez-de-chaussée voûté, des salles desservies par une galerie, un grand salon avec un décor sculpté de feuillages, de cornes d’abondance autres marbreries, de nombreuses cheminées sculptées et décorées : et ce n’est qu’un avant-goût ! 

Au cœur du château, un écrit gravé symbolise le séjour marquant de la Reine margot et ce qui pourrait être son mantra de confinement :
« point ne sont de laides amours, non plus de belles prisons ».

Au gré de votre visite-découverte, vous trouverez même une grande chapelle à trois nefs voûtées, de style gothique. Entièrement meublé d’époque, toujours détenu par la même famille, le château attend votre visite. Son magnifique parc attenant, la bambouseraie et la grotte mystérieuse où la reine Margot honorait ses rendez-vous galants méritent un détour ! (émoticône clin d’oeil)

Château Royal de Cazeneuve
Préchac
Château et parc classés Monuments Historiques – Site Natura 2000

Suggestion À proximité de l’Iconique

Cathédrale Saint Jean Baptiste de Bazas

Cathédrale Saint Jean Baptiste de Bazas

Château de Villandraut

Château de Villandraut