Le patrimoine culturel

Les phares de Gironde

Ils sont les lumières de nos côtes, le patrimoine du littoral… les phares ! Et en France, où commence leur histoire moderne ? Alors, alors… On vous le donne en mille (marin bien sûr)… Et bien c’est ici, dans l’estuaire de la Gironde, avec la construction de la tour monumentale de Cordouan au XVIIe siècle, et on en est très fiers.

En Gironde, on compte au total huit phares répartis entre la côte Atlantique et l’estuaire. Sur le littoral Atlantique, cinq phares encore en activité : les phares de Cordouan, de Grave, phare Saint-Nicolas, ainsi que les phares de Hourtin et du Cap Ferret.  Côté estuaire : les phares de Richard, de Patiras, de Trompeloup, qui sont aujourd’hui éteints. Certains de ces phares se visitent, d’autres peuvent simplement être admirés de l’extérieur. Ils sont parfois mis à l’honneur lors de manifestations culturelles ou festives qui agrémentent leur découverte.

Notre sélection coup de cœur

Le phare de Cordouan, le “Versailles de la mer” à l’UNESCO

Classé monument historique depuis 1862, le phare de Cordouan est aujourd’hui inscrit par UNESCO au patrimoine mondial de l’humanité. Situé à l’embouchure de l’estuaire de la Gironde, au large du Verdon-sur-Mer et de Royan, il fait partie des sites iconiques de Gironde, de France et maintenant du monde entier ! 

C’est le dernier phare de pleine mer habité par des gardiens, le plus ancien phare encore en activité et le seul au monde ouvert à la visite. Et quelle visite ! La traversée en bateau elle-même est une aventure. Une fois débarqué sur l’îlot, ce sont les gardiens eux-mêmes qui vous guident pour une visite des lieux riche de nombreuses anecdotes. La vue panoramique à 360° à son sommet sera votre récompense pour avoir gravi les quelques 301 marches qui mènent à la lanterne. 
Ce géant des mers est à découvrir et redécouvrir d’avril à octobre, en famille (un jeu de piste est proposé aux les enfants), entre amis ou en amoureux…
En pratique, il faut prévoir environ 4 heures pour la sortie. Parce qu’il est en pleine mer, la visite demande un peu d’organisation avec réservation d’une traversée en bateau (environ 40 minutes) depuis le port du Verdon-sur-Mer, et depuis Royan. Les horaires de départ sont fonction des marées. Attention, la fin du trajet est à effectuer à pied, sur le sable et/ou dans l’eau, alors choisissez bien vos chaussures.

Le phare du Cap Ferret

Il pointe sa lanterne rouge au dessus des pins, en haut de cette majestueuse tour blanche de 53 mètres de haut, vous ne pouvez pas le manquer ! Avec une vue panoramique sur la presqu’île du Cap Ferret et le Bassin d’Arcachon jusqu’à la dune du Pilat, c’est un véritable bol d’air qui vous attend. Il se visite toute l’année et son histoire est étonnante. Tel un phénix, il a su renaître de ses cendres après-guerre, mais on ne vous en dit pas plus…

Le phare de Patiras

Situé sur la pointe nord d’une île de l’Estuaire de la Gironde, le phare de Patiras a guidé les navires durant plus de 100 ans. Aujourd’hui propriété du Conservatoire du littoral, il a été restauré pour devenir belvédère, et donne à voir tant la rive droite que la rive gauche de l’estuaire, à la hauteur de Pauillac. Au pied du phare, le Refuge de Patiras a remplacé l’ancienne maison du gardien et accueille les visiteurs dans un espace contemporain sur pilotis. Patiras étant une île privée, il vous faut réserver votre visite en bateau, depuis Blaye ou Pauillac. Des croisières & déjeuner sont proposées de juin à octobre au départ de Blaye, pour une parenthèse gourmande, très nature, tout en douceur. 

Pour tout savoir sur les phares…

Fermer

6 résultats

6 résultat(s)

5

Phare du Cap Ferret

lege-cap-ferret

5

Phare de Richard

jau-dignac-et-loirac

2

Phare de Cordouan

le verdon-sur-mer

4

Phare de Patiras

saint-androny