Observatoire privilégié sur l’estuaire de la Gironde, la citadelle de Blaye est l’un des éléments du triptyque (le verrou) imaginé par Vauban à la fin du XVIIe siècle, pour assurer la sécurité de Bordeaux. Elle nous fascine, et on parie qu’elle fera de même avec vous.

Mini-cours d’histoire 

La citadelle a été construite à l’emplacement d’un premier château :  agrandi au fil des siècles, fortifié, une grande muraille vient entourer le village proche.

De cette époque subsistent les tours de la Cloche, de la Décharge et de l’Eguilette, ainsi que la porte de Liverneuf, qui ont été intégrées dans les ouvrages modernes. 

Vauban, Commissaire général des Fortifications depuis 1678, envoyé par Louvois, ministre de la guerre, se rend à Blaye et trouve la place « fort en guenille ». Considérant la position géographique du site, il voit la nécessité de se rendre maître de la rivière et présente à Louis XIV deux projets pour la reconstruction de la citadelle. Cette entreprise colossale est réalisée entre 1686 et 1689 et la dépense s’élève à plus d’un million de livres. Le vaste complexe militaire couvre alors 38 hectares. C’est l’élément clé du « verrou militaire » constitué sur le fleuve avec Fort-Pâté et Fort-Médoc. Une transformation radicale du périmètre fortifié est programmée. La porte Royale constitue l’entrée principale de la citadelle, à laquelle on accède par deux ponts (dormants ou fixes) et deux ponts-levis. La porte Dauphine, au sud, possède le même système de défense que la précédente. Dans la Poudrière, la poudre est entreposée dans des tonneaux entassés sur trois rangs. À proximité s’étend le quartier des casernes constitué de petites maisons basses agrémentées à l’origine de jardinets.

Cours d’histoire renforcé 

Le lieutenant du Roi loge dans le pavillon de la Place.

La duchesse de Berry y est incarcérée de 1832 à 1833.

Tout à côté, la place d’Armes sert à la prise d’armes et la revues des troupes. L’impressionnant dispositif de la citadelle de Vauban contient en son sein des monuments antérieurs. Signalons les ruines du château médiéval des Rudel où est né le célèbre troubadour, Jaufré Rudel, « prince de Blaye ». S’y ajoutent la chapelle, les bâtiments conventuels, le cloître des Minimes bâtis au début du XVIIe siècle et le bâtiment de la Manutention, construit en 1677 afin de servir de prison civile et militaire. Le glacis de la citadelle conserve les vestiges de l’ancienne église Saint-Romain, où l’empereur Charlemagne est venu porter la dépouille de son neveu Roland. La citadelle de Blaye est le lieu idéal pour une sortie en famille. A ne pas manquer, la visite des souterrains, pour découvrir ses entrailles. Et pour ceux qui veulent faire durer le plaisir et profiter de ce site hors du commun, on peut s’y restaurer et même y passer la nuit !

La citadelle de Blaye
Blaye
Classée Monument Historique, la citadelle et le verrou de l’estuaire sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco au titre des Fortifications de Vauban.

Suggestion À proximité de l’Iconique

Randonnée pédestre à Plassac

Randonnée pédestre à Plassac

Village ancien de Bourg

Village ancien de Bourg

Terres d’Oiseaux

Terres d’Oiseaux