Le Blog

Balade le long du canal de l’Entre-deux-Mers

Balades, Grand air, Nature, Randonnée pédestre . Balades . Grand air . Nature . Randonnée

Partir sur les abords du canal de Garonne, c’est prendre un ticket pour le vert. Pour profiter des merveilles de l’Entre-deux-Mers et du Canal de Garonne, nous avons opté pour la boucle de Fontet : départ immédiat !

Vert d’eau

Le canal offre des paysages à couper le souffle. Qui des arbres ou de leurs reflets se fera le plus remarquer ? Sur plus de 193 km, le canal nous régale. Aux abords, Le canal des 2 mers à vélo voit défiler les amoureux de la balade, à pied, à vélo, en poussette : tout le monde s’y presse.

entre deux mers canal

Vert menthe à l’eau 

Halte et havre à la fois, Fontet et sa base de loisirs offrent du repos et du fun en même temps : un stop avec les enfants, pour que tout le monde ait le temps de sauter en se bouchant le nez, et un temps farniente pour les parents.  En juillet-août, la baignade est surveillée, et vous pouvez même pêcher, à l’ombre des arbres, en goûtant à la fraîcheur de ce moment nature, une limonade à la main.

Vert de gris

Côté patrimoine, la boucle est loin de nous laisser sur notre faim. L’église Saint-Saturnin-de-Blaignac dévoile un portail roman classé Monument Historique, quand l’église Sainte-Croix de Loupiac-de-la-Réole abrite une cloche en bronze de 1731 : impressionnant !  Les vestiges des moulins racontent le passé agricole du territoire. Enfin, c’est un bond dans le temps qu’offre le village du Hure, avec ses maisons élevées sur des vestiges gallo-romains.

Vert tabac 

Car oui, les feuilles de tabac sont vertes. En marchant dans ce coin de la Gironde, repérez tous les anciens séchoirs à tabac que vous croiserez sur votre route : vous verrez qu’il y en avait énormément ! Autour des années 20, l’intensification de la production de tabac accroît la construction de bâtisses qui se ressemblent quasiment toutes : grandes, allongées, contrastant avec le vert nature par le noir de leur édifice. 

Vert chartreuse 

Le château de la Bastide, à Blaignac, est un arrêt incontournable de votre balade. Un petit coup d’œil dans le rétro s’impose : Amboise de Gascq, seigneur de Blaignac,  entre dans l’ordre des Chartreux en 1605 et lui lègue tous ses biens. L’ancien château de la Bastide devient alors une chartreuse, construite au XVIIème siècle, dédiée à Notre-dame de la Miséricorde. D’ailleurs, le monument appartient aux religieux jusqu’à la Révolution Française.

Le guide de la balade ici.