Blog

La Sauve-Majeure : Les Monuments nationaux en Bordelais se mettent en quatre pour l’été !

Capture d’écran 2017-06-27 à 09.34.26

3 0

Chaque été, les Monuments nationaux en Bordelais proposent aux visiteurs une programmation artistique et culturelle très variée, mise en avant dans ce dossier, qui valorise les monuments concernés.

L’abbaye de la Sauve et le château de Cadillac sont ouverts à la visite durant l’été en journée 7j/7 (jusqu’à fin septembre, puis fermés seulement les lundis ensuite). De plus le château de Cadillac présente l’exposition « Natures sauvages » (créations de Julien Salaud et tapisseries historiques) en partenariat Centre des Monuments Nationaux-Musée de Chasse et de la Nature et inscrite dans la saison paysages bordeaux 2017.

« Monuments nationaux en Bordelais »

www.chateau-cadillac.fr
www.abbaye-la-sauve-majeure.fr
www.pey-berland.fr

Ouverts tous les jours toute l’année (sauf les lundis d’octobre à mai)

Une application gratuite pour une visite en famille :

www.lafabriqueahistoires.fr/telecharger-l-application

Bonnes visites estivales !

Capture d’écran 2017-06-27 à 09.34.48

L’abbaye de La Sauve-Majeure

Chef d’œuvre de l’art roman dans un paysage hors-du-temps

L’abbaye de La Sauve-Majeure, fondée en 1079, est située à 30 minutes à l’est de Bordeaux et 20 km au sud de Saint-Emilion. Chef-d’œuvre de l’art roman, elle est inscrite par l’UNESCO sur la liste du patrimoine mondial au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France, et Grand Itinéraire Culturel du Conseil de l’Europe.

Sur un site à ciel ouvert, elle donne à voir des sculptures et chapiteaux remarquables peuplés d’animaux maléfiques ou fabuleux, de héros et de récits bibliques. Elle représente un magnifique témoignage d’architecture religieuse qui a traversé les siècles.

Abbaye bénédictine, La Sauve-Majeure devient au Moyen-Âge un centre religieux d’importance et une halte qui prospère rapidement. Elle étend alors ses possessions en Europe occidentale. La fin de la guerre de Cent Ans et l’époque moderne la voient ensuite décliner. Après la Révolution, elle sert même de carrière de pierres avant d’être classée monument historique dès 1840. Puis elle accueille la première Ecole normale d’instituteurs de la Gironde, qui ferme en 1910.

Subsiste aujourd’hui un ensemble grandiose autour des vestiges de l’église abbatiale et du cloître, sur un site qui se déploie sur plus de 2 hectares. Le jardin où les moines cultivaient offre de grandes pelouses et l’ombre de beaux arbres évoque l’origine du nom de La Sauve-Majeure, en latin Sylva major : la grande forêt. Enfin la tour-clocher, « phare » de l’Entre-deux-Mers, présente une vue remarquable sur le paysage alentour, et l’espace lapidaire permet de compléter la visite.

La maison des vins de l’Entre-deux-mers installée dans la grange abbatiale à l’entrée du site, les boucles de randonnées environnantes, la piste cyclable Bordeaux-Sauveterre, le bourg de La Sauve avec son église St-Pierre, la proximité de la bastide de Créon concourent pour faire de l’abbaye une destination d’excursion tout près de Bordeaux.

En 2016, l’abbaye a accueilli près de 15.000 visiteurs. Retrouvez à l’accueil une sélection d’ouvrages et le guide de l’abbaye (prix de vente 7€).

Informations pratiques

Ouvert toute l’année, tous les jours (sauf lundis d’Octobre à Mai, 1er janvier, 1er mai et 25 déc)
Oct. à Mai : 10h30-13h et 14h-17h30
Juin à Sept. : 10h-13h15 et 14h-18h tous les jours
Durée de visite conseillée : 1h (dernier accès 30 mn avant les horaires de fermeture)
Visites individuels, 8€ (billet jumelé avec le château de Cadillac, 11€)
Gratuit pour les moins de 26 ans (et autres catégories sur justificatif)

Visites en autonomie, avec prêt de livret (FR, GB, ALL) ou document offert (IT, ESP, HOLL, PORT) commentées en français, sans supplément de tarif mais réservation préalable (48h) en famille avec l’application gratuite  www.lafabriqueahistoires.fr (location de tablette possible à l’accueil : 2€)

Visites groupes (sur réservation préalable, à partir de 20 personnes) 6.5€

Abbaye de La Sauve-Majeure – www.abbaye-la-sauve-majeure.fr

Vendredi 9 juin

« Et pourquoi pas ? » Concert de Michel Macias et Fouad Achkir (accordéon, percussions et voix) : première sortie publique du duo
à 19h concert : TP 10€, TR 6€ (<26 ans)
à 16h30 formule visite commentée + concert : TP 14€, TR 6€ (<26 ans)
Réservation : T. 05 56 23 01 55

Une semaine à La Sauve-Majeure du 15 au 20 juillet

Samedi 15 juillet à 20h30
Concert de musique médiévale & Renaissance par Cécile Orsini, Mathilde Hénin Vieillard-Baron, Mayliss Balestic-Jubeau et Elsa Papatanasios avec la Folia, association aquitaine pour la promotion de la musique ancienne.
TP 10€ ; TR 6€ (<26 ans)
Réservation : T. 05 56 23 01 55

Dimanche 16 juillet après-midi

Danse contemporaine par la compagnie Rêvolution du chorégraphe Anthony Egéa. Temps dansés d’env. 30 min. intégrés au parcours de visite, sans supplément tarifaire

Du lundi 17 au jeudi 20 juillet, 14h à 15h30

Ponctuations musicales intégrées au parcours de visite (sans supplément tarifaire) par les musiciens participant au stage d’été de la Folia.

Samedi 9 septembre à 20h30

Du 7 au 10 sept., « des monuments du cinéma », 3ème édition
« Tous les matins du monde » d’Alain Corneau (1991), projection 35mm. En plein-air sur le site de l’abbaye avec le CinéMax Linder de Créon
Tarif unique : 5€

Abbaye de La Sauve-Majeure – 14 rue de l’abbaye – 33670 La Sauve
Tél. : 05 56 23 01 55   

Les commentaires sont fermés.