Découverte

Grand Théâtre de Bordeaux

Minicarte-Bordeaux-metropoleMonument incontournable du centre ville bordelais, le Grand Théâtre accueille aujourd’hui l’Opéra National de Bordeaux. Symbole d’ élégance et de culture, ce chef d’œuvre architectural du XVIIIe siècle de style néo-classique fut érigé de 1773 à 1780 par l’architecte Victor Louis sur commande de Louis Armand du Plessis,  Duc de Richelieu et Gouverneur de Guyenne.

Le Grand Théâtre, emblème de Bordeaux Métropole

Le Grand Théatre de Bordeaux © Gironde Tourisme - Agence FX

Le Grand Théatre de Bordeaux © Gironde Tourisme – Agence FX

Une place de choix

Situé place de la Comédie, en plein cœur de Bordeaux, le Grand Théâtre est témoin de la grande histoire depuis le XVIIIe siècle. Il abrita l’Assemblée Nationale à trois reprises, en 1870, 1914 et 1941 lorsque Bordeaux devint capitale de la France. C’est aussi place de la Comédie qu’une immense liesse populaire s’exprima lors de la libération en 1945.

Muses et déesses

Avec ses douze colonnes corinthiennes au-dessus desquelles veillent douze statues, le Grand Théâtre en impose ! Pour les curieux, ces statues représentent neuf muses et trois déesses de la mythologie antique : Euterpe (musique), Uranie (astronomie), Vénus (déesse de l’amour), Calliope (poésie épique et éloquence), Terpsichore (danse), Melpomène (tragédie), Thalie (comédie), Polymnie (rhétorique), Junon (déesse de la fécondité), Minerve (déesse de la guerre), Erato (poésie lyrique) et Clio (histoire). Ces sculptures ont été imaginées par Pierre Berruer. Il en réalisa quatre lui-même et laissa à son assistant Van Den Drix le soin de sculpter les huit autres à partir de ses modèles.

Que le spectacle commence !

© Gironde Tourisme - N. Maintenat

© Gironde Tourisme – N. Maintenat

Dès l’ entrée dans le Grand Théâtre de Bordeaux, un large vestibule vous accueille. Face à vous, 5 arcades permettent d’accéder à l’immense escalier divisé en deux volées latérales. Au XVIIIe siècle, les aristocrates se devaient d’être vus, et ce type d’escalier leur permettait de se mettre en scène. Il servit d’ailleurs de modèle à Charles Garnier pour la construction de l’Opéra de Paris.

Vous pénétrez maintenant dans la splendide salle de spectacle, rénovée en 1991. Habillée de bleu, de blanc et d’or (couleurs de la royauté), elle abrite un exceptionnel  lustre en cristaux de Bohème d’1,2 tonnes (et 400 lampes) installé en 1917. Au plafond, une fresque à la gloire d’Apollon (réalisée par Jean-Baptiste Robin et restaurée par Maurice Rogueneau en 1917) rend hommage aux arts, à la ville de Bordeaux et aux artisans ayant participé à la construction de l’édifice.

Le Grand Théâtre, siège de l’Opéra National de Bordeaux

L »Opéra National de Bordeaux est aujourd’hui composé de 120 musiciens de l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine, 40 danseurs et 40 artistes du Chœur de l’Opéra National de Bordeaux, auxquels s’ajoutent les peintres, sculpteurs, accessoiristes et couturiers  (près de 500 costumes réalisés chaque année !).

Place de la Comédie, entre luxe et haute gastronomie

Place de la comédie - Bordeaux © D.remazeilles - Gironde Tourisme

Place de la comédie – Bordeaux © D.remazeilles – Gironde Tourisme

Egalement situé place de la Comédie, l’élégant Grand Hôtel de Bordeaux & Spa  abrite un hôtel 5 étoiles décoré par Jacques Garcia, avec SPA et terrasse panoramique. Son restaurant gastronomique, Le Pressoir d’Argent, est dirigé par le Chef Gordon Ramsay. Lequel fait face à la brasserie gourmande « Le Quatrième Mur » (au sein du Grand Théâtre) dont le Chef n’est autre que Philippe Etchebest. Un double « rêve en cuisine » !