Les moulins

L’inventaire dressé sous Napoléon Ier (1809) recensait 1801 moulins (985 moulins hydrauliques et 816 moulins à vent) en Gironde. C’est dire l’importance de ce patrimoine bâti qui rythmait la vie quotidienne des populations rurales girondines.

Depuis le Xe siècle, des moulins à eau ont jalonné les rivières du département (Dordogne, Garonne, Isle, Drot, Ciron, Leyre) mais aussi les petits ruisseaux. On les trouve surtout en Entre-deux-Mers, dans le Bazadais, le sud du Libournais, secteurs aux paysages vallonnés et bien arrosés. Construits dès la fin du XIIe siècle, les moulins à vent se trouvent plutôt dans le Médoc et le Blayais, sur l’Estuaire de la Gironde, aux coteaux souvent balayés par les vents d’ouest et du nord-ouest.

Aujourd’hui, bon nombre de moulins ont cessé leur activité, certains sont devenus des habitations privées ou ont été reconvertis en restaurants, chambres et tables d’hôtes, voire en centre de production de caviar (moulin de la Cassadotte, à Biganos).

Un vaste mouvement de sauvegarde des moulins et des éoliennes est né en 1993, en Gironde. L’Association Girondine des Amis des Moulins associe bénévoles, chercheurs et historiens, qui redécouvrent les savoirs faire et refont l’histoire de chaque moulin, y compris ceux complètement disparus (moulins à marée, moulins-nefs, tanneries, foulons, forges…). Tous ces gens passionnés, avec les propriétaires privés mais aussi les communes, ont remis en état ces témoins du passé et les font revivre en les proposant à la visite, notamment pendant la Journée Européenne des Moulins et du Patrimoine Meunier (3e week-end de mai) et les Journées Euopéennes du Patrimoine (septembre) – www.fdmf.fr


Les Moulins

20 résultat(s) - Affichage des résultats 1 à 12

12